jump to navigation

Manifestations de l’auteur dans et autour l’hypertexte de fiction / Evelyne Broudoux (1998) 22 novembre 2006

Posted by MRG in autorité, Broudoux, intervenants.
trackback

http://hypermedia.univ-paris8.fr/Groupe/journeesdoc/manifest.htm

Et cet espace créateur d’autopromotion et d’autodéfinition de soi, qui n’a pas d’équivalent social à part le CV, semble rendre leurs auteurs libres de toute contrainte (physique, sociale, culturelle, etc.). Cet espace de communication que l’on ne peut classifier traditionnellement réconcilie l’auteur avec lui-même puisque son identité réelle ne risque pas d’être en décalage avec la virtuelle (l’idée que nous nous en faisons ou que l’auteur en a que nous nous en faisons) [KLEIN].
Enfin, l’espace de communication avec les lecteurs est omniprésent même s’il ne se manifeste que par une adresse mail toujours suggestive et visuellement bien placée sur l’écran.
Cette ouverture entre auteur et lecteur est une façon d’introduire l’autre pour mieux se définir. C’est d’abord un mouvement de rapport avec soi, de dialogue de soi avec les autres, qui s’atteste à travers des appels à communiquer ou laisser des commentaires et des remarques.

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :