jump to navigation

I – Evaluation, validation de l’information et les réseaux de la recherche

Animateur : Gabriel Gallezot (URFIST Nice)

L’évaluation et la validation de l’information scientifique en Sciences humaines et sociales : les pairs et le cluster [résumé] [présentation] [texte de l’intervention]
Intervenant : Marin Dacos, professeur agrégé à l’EHESS, fondateur de Revues.org

Les nouvelles formes d’évaluation scientifique : quelles évolutions en sciences, technique et médecine ? [résumé] [présentation] [texte de l’intervention]
Intervenant : Manuel Durand-Barthez, Conservateur des bibliothèques, Bibliothèque universitaire Sciences, Université Paul Sabatier (Toulouse 3)

_____

Plusieurs systèmes d’évaluation de l’information scientifique coexistent depuis une quarantaine d’années, renvoyant selon les cas à une expertise par les pairs (peer-reviewing) avant publication ou à une mesure de l’impact d’un article, par la mesure des citations, par exemple, après publication dans une revue, etc. Ces deux systèmes font actuellement l’objet de nombreuses critiques et plusieurs initiatives ont été développées, dans un contexte où les modalités et les supports de publication connaissent de nombreuses mutations. L’apparition de nouveaux outils, tels que les blogs ou les archives ouvertes, aux côtés des outils traditionnels de publication, entraîne en effet de profondes mutations dans la chaîne de publication de l’information scientifique et dans les processus de validation. Comment envisager alors la légitimation des auteurs et des écrits ? Le “collège invisible” est-il en train de devenir visible ? Va-t-on voir apparaître des modèles alternatifs de légitimation ? Des modes d’évaluation plus qualitatifs ? Ceux-ci peuvent-ils résoudre les biais du système existant, et si oui, de quelle manière ? Quels repères permettront aux lecteurs de trier le bon grain de l’ivraie ?
Les deux premières interventions de cette journée permettront, en questionnant l’évolution, voire la remise en question, des modalités traditionnelles d’évaluation et de la validation de l’expertise scientifique, en fonction notamment des spécificités disciplinaires, d’expliciter les rôles joués par ces nouveaux systèmes d’évaluation sur le fonctionnement des communautés scientifiques et des réseaux de chercheurs. Ainsi, la première intervention (Marin Dacos) nous proposera un état de l’art en sciences humaines et sociales. La seconde intervention (Manuel Durand-Barthez) fera, elle, le point sur le secteur des sciences-techniques-médecine (STM).

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :